Sanità internazionale 24 Novembre 2015

Santé internationale

Le temps de travail et l’Europe

Les Français signent, les Britanniques s’enfuient et les Italiens regardent… Tout le monde est impliqué dans le sujet des roulements des médecins. Dans les derniers jours, la direction générale de l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris) et la CFDT (Confédération française démocratique du travail) ont signé un accord concernant l’organisation et le temps de travail. L’amélioration de la prise en charge des patients, la préservation des conditions de travail des personnels médicaux et l’amélioration de la performance économiques sont les objectifs à atteindre. L’accord s’appliquera à compter du 1er janvier 2016 et un comité de suivi évaluera régulièrement sa mise en place. Il pourra faire, si nécessaire, des propositions d’évolution à soumettre aux instances.
Malheureusement, la situation est différente en Italie: la confrontation entre les représentantes du Gouvernement et les syndicats des médecins directeurs qui a eu lieu la semaine passée dans la siège de l’Aran (l’Agence qui représente les Administrations Publiques aux négociations) n’a pas produit des résultats. La modalité d’application de la directive européenne sur les roulements massacrants est une question encore ouverte.
Au Royaume-Uni, des milliers de médecins sont sur le pied de guerre et leur volonté de laisser le Système de Santé nationale est forte à cause des modifications contractuelles proposées par le Gouvernement conservateur de Cameron. Depuis que le Ministre de la Santé, Jeremy Hunt, a annoncé une réorganisation radicale des temps de travail, le Conseil Général Britannique des Médecins (General Medical Council) a registré plus de cinq mille demandes de transfert à l’étrangère. Les destinations les plus demandées sont l’Australie, le Canada et Dubai.

Articoli correlati
Contratto medici, intersindacale: «Aran non ci ha convocato, tempo sta per scadere»
In una nota diffusa alla stampa i sindacati parlano di uno stallo che «denuncia inequivocabilmente una clamorosa impreparazione di Governo e Regioni su un tema che sta incentivando il disagio dei sanitari»
Contratto medici, per CIMO-FESMED si deve chiudere parte economica e rinviare parte normativa al CCNL 2019-21
La Federazione lancia anche una petizione su change.org per difendere i medici e supportare la class action contro ARAN e Regioni che entrerà nel vivo in questi giorni
Rappresentatività sindacale, nell’Area sanità aumento deleghe di Cimo, FVM e Uil Fpl
In testa confermato Anaao-Assomed, con il 24,41% della rappresentatività. Per il Comparto, i confederali guadagnano il podio, con Fp Cgil sul gradino più alto
RIA, indennità di esclusività, aumenti: intersindacale chiede incontro a Garavaglia per sbloccare rinnovo contratto
Tra le richieste che i sindacati avanzeranno al viceministro dell’Economia quello dell’aumento del 3,48% che per il 2018 non sarebbe garantito dal finanziamento del CCNL
Contratto medici, Papotto (Cisl): «Da Aran solo tanti no. Vogliamo compartecipare alla gestione della nostra vita»
In stallo la trattativa. Tra i nodi l’indennità di esclusività e le relazioni sindacali. Il Segretario della Cisl Medici: «Vogliamo incontro con le Regioni che sono sorde alle nostre richieste»