Non Categorizzato 14 aprile 2016

D’accord avec #curiamolacorruzione mais attention à la perception

D’accord avec #curiamolacorruzione mais attention à la perception

L’enquête sur la perception de la corruption dans la santé réalisées dans le cadre du projet “On prend soigne de la corruption” par Transparency International Italie, Censis, ISPE-Sanità et Rissc a suscité un débat. Dans le 37% des agences sanitaires italiennes auraient eu lieu des cas de corruption depuis cinq ans, environ un tiers des ces cas n’ont pas été correctement traités et le gaspillage de biens et de services sans lien direct avec les soins aux patients s’élevé à 1 milliard d’euros par an. C’est ce qu’ont dit les dirigeants des 151 services de santé participant à l’enquête. Les données ont été présentées à Rome lors de la première Journée nationale de lutte contre la corruption dans la santé et les réactions qui en résultent réncontrent un’extraordinaire écho virale dans les médias sociaux grâce à le #curiamolacorruzione hashtag. Mais le Président de l’Authorité National Anti-Corruption Raffaele Cantone appel à la prudence sur le nombre et la dimension du phénomène, parce que «pour mesurer la corruption il est fait usage principalement des données de perception» (comme indiqué seulement à la fin du rapport). Et bien que la perception de la corruption apporte notre pays dans les dernières places en Europe – l’Italie est 61e en queue de peloton, la France est au milieu, 32e – il serait approprié de dire que le passage des pourcentages aux valeurs absolus présente même un système vertueux, ou tout au moins parmi les moins polluées des secteurs public et privé, avec une moyenne moins de 20 épisodes par an. Donc, définitivement oui à #curiamolacorruzione, mais en faisant attention de ne pas déprécier nos NHS et ses excellences.

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Sanità internazionale

La lettera di un medico stressato: «Il mio lavoro sta prosciugando la mia umanità»

«L’ultimo tuo contatto umano, poco prima che le tue condizioni peggiorassero velocemente e morissi, è stato con un medico stressato e distaccato, che ha interrotto il tuo ricordo felice. Ti chiedo...
Lavoro

Ex specializzandi: nel 2018 dallo Stato rimborsi per oltre 48 milioni e nuovi ricorsi sono pronti per il 2019

La "road map dei risarcimenti" regione per regione: Lazio in testa con 9 milioni, sul podio Lombardia e Sicilia. Più di 31 milioni al centro-sud con la Sardegna in forte crescita. Pronta la nuova azi...
Mondo

Da Messina alla Nuova Zelanda, la storia del fondatore di Doctors in Fuga: «Così aiuto giovani medici ad andare all’estero»

Stipendi più alti, maggiore attenzione al merito, assenza di contenziosi legali grazie ad una migliore comunicazione tra medici e pazienti. Davide Conti è in Nuova Zelanda da nove anni e non ha alcu...