Sanità internazionale 29 novembre 2016

Primaires en France : la santé selon Fillon

François Fillon a gagné les primaires de la droite et du centre français et il est candidat aux élections présidentielles du 2017. Avec 66,5% des votes a gagné au second tour contre Alain Juppé. Au cours de la campagne électorale Fillon a expliqué plusieurs fois son programme politique sanitaire. Fillon voudrait réformer le financement du […]

François Fillon a gagné les primaires de la droite et du centre français et il est candidat aux élections présidentielles du 2017. Avec 66,5% des votes a gagné au second tour contre Alain Juppé. Au cours de la campagne électorale Fillon a expliqué plusieurs fois son programme politique sanitaire. Fillon voudrait réformer le financement du système de soins pour assurer la pérennité. La conséquence est une redéfinition des rôles de l’assurance publique et privée : l’Amo (assurance maladie obligatoire) se focaliserait sur les maladies graves ou de longue durée et les Ocam (Organismes assurance maladie complémentaires) financeraient tout le reste. En ce qui concerne la formation professionnelle, le candidat voudrait un développement de la télémédecine, pour assurer une bonne coordination parmi les différents acteurs sanitaires, une réduction des tâches administratives et des délais de payement.

Alain Juppé, par contre, dans son programme misait à rétablir la confiance avec les professionnels sanitaires, en soulignant l’importance de la responsabilité et de la transparence. Au sujet des remboursements Juppé voulais maintenir la couverture actuelle. Juppé, ainsi que Fillon, montrait un intérêt élevé pour la télémédecine, la recherche et l’industrie.

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Salute

Nuovi LEA, assistenza psicologica diventa diritto. Lazzari (CNOP): «Svolta per professione e cittadini»

«Grazie ai nuovi Livelli Essenziali di Assistenza, il supporto psicologico sarà garantito». Con Davide Lazzari, coordinatore della Task Force sui LEA, istituita dall’Ordine degli Psicologi, riper...
di Isabella Faggiano
Salute

Carenza medici, Anaao: «35mila specialisti via nei prossimi cinque anni». Biasci (FIMP): «Pediatri a rischio, servono risorse e strutture»

Studio rivela: dai cardiologi ai ginecologi, dieci specializzazioni a rischio estinzione. Palermo: «Aumentare le borse di studio o far accedere i giovani medici al Ssn dopo la laurea». Il Presidente...
di Giovanni Cedrone e Serena Santi
Lavoro

Medici in pensione, liquidato il primo cumulo e gli aumenti per inflazione. Ecco quanto crescono gli assegni

L’Enpam comunica che appena le autorità vigilanti daranno il via libera arriveranno gli adeguamenti scattati dal primo gennaio con tutti gli arretrati. Intanto arriva la liquidazione della prima pe...