Sanità internazionale 12 luglio 2016

Pour combattre le Virus Zika aux États Unis on utilise…. les chauves-souris

Dans l’attente d’un vaccin, on évalue des méthodes naturelles contre le virus. Il semble que les chauves-souris peuvent manger dans une heure environ mille moustiques, les vecteurs principales de transmission du Virus Zika. Pour cette raison dans la communauté de North Hempstead, New York, on a décidé d’attirer un grand nombre de chauves-souris pour bloquer […]

Dans l’attente d’un vaccin, on évalue des méthodes naturelles contre le virus. Il semble que les chauves-souris peuvent manger dans une heure environ mille moustiques, les vecteurs principales de transmission du Virus Zika. Pour cette raison dans la communauté de North Hempstead, New York, on a décidé d’attirer un grand nombre de chauves-souris pour bloquer la propagation du virus.

Les chauves-souris – qui en Afrique ont causé la propagation de l’épidémie d’Ebola – seront utilisés pour éliminer de plus en plus les moustiques et contraster le virus Zika.

Compte tenu que le nombre de moustiques augmente considérablement en été, beaucoup de villes commencent à construire des petites structures artificielles, comme des demeures pour les chauves-souris, un nouvel escamotage pour en attirer en grande quantité.

Evidement il ne s’agit pas d’une solution définitive, mais en attendent que la science et la recherche continuent leur progrès, elle représente une réponse naturelle et immédiate

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Formazione

ESCLUSIVA ǀ Scuole di specializzazione in medicina: «Ecco il perché delle bocciature»

Intervista a Roberto Vettor, Presidente dell’Osservatorio Nazionale Formazione Medica Specialistica
Lavoro

ESCLUSIVA | Oliveti, Enpam: la grande sfida della Sanità italiana, diventare motore di sviluppo e ripresa

Cumulo contributivo, c’è la copertura finanziaria. Ma attendiamo esplicazione del Governo. Numero chiuso, università, sviluppo e ripresa, cure territoriali, welfare e patto generazionale: tutto q...
Lavoro

«Ritardi e penalizzazioni, no a Italia senza medici» parla Noemi Lopes (FIMMG Giovani), in piazza il 28 settembre

«Un ricambio generazionale sempre più ingessato, una fuga di cervelli sempre più massiccia, crollo della medicina generale: ecco il futuro del comparto medico italiano». Bando per l’accesso alle...