Sanità internazionale 28 giugno 2016

États-Unis, augmentation de 15% du recours à l’homéopathie

L’utilisation de la médicine homéopathique augmente de la part des citoyens américains. Cela a été révélé par une récente enquête menée par l’Université Harvard et diffusé de la part de la revue « The American Journal of Public Health ». Les données montrent comment une augmentation de 15% s’est produite par rapport à la même typologie d’enquête […]

L’utilisation de la médicine homéopathique augmente de la part des citoyens américains. Cela a été révélé par une récente enquête menée par l’Université Harvard et diffusé de la part de la revue « The American Journal of Public Health ». Les données montrent comment une augmentation de 15% s’est produite par rapport à la même typologie d’enquête conduite en 2002 et en 2007. À l’époque, les chercheurs découvrirent que les citoyens américains adultes qui faisaient usage de médicaments homéopathiques étaient, respectivement, 1.7% et 1.8%. Maintenant, donc, les personnes qui prennent des médicaments homéopathiques représentent 2.1% de la population totale. L’enquête fait référence aux données rassemblées en 2012 par la « National Health Interview Survey » concernant l’utilisation de médicaments homéopathiques parmi les citoyens adultes aux États-Unis par rapport à d’autres traitements de la Médicine Complémentaire Alternative. D’après l’analyse des données, il s’avère que environs deux-tiers des sujets qui déclarent recourir à la médicine homéopathique l’a placée parmi leurs trois premières choix thérapeutiques, en ajoutant que la consultation d’un homéopathe a représenté une importante opportunité pour eux. Les chercheurs soulignent en plus que la différence de perception des bénéfices entre ceux qui se remettent à un médecin homéopathe et ceux qui prennent des médicaments homéopathiques achetés par eux-mêmes est dramatique. Il sont cependant nécessaires, expliquent les auteurs, de nouveaux études et données pour comprendre le potentiel réel de la médicine homéopathique et les bénéfices qu’elle peut apporter à la santé publique.

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Salute

È Giulia Grillo il nuovo Ministro della Salute: ecco come la pensa su vaccini, liste d’attesa e intramoenia

Il medico, nato a Catania il 30 maggio di 43 anni fa, è stata indicata per il dicastero della Salute del Governo Conte. Spesso presente in prima linea alle iniziative sindacali unitarie dei medici, t...
Politica

Corruzione in sanità, Sileri (M5S): «Toglie risorse a pazienti, combatterla sarà priorità del governo Conte»

«La lotta alla corruzione fa parte del contratto di governo. Io come medico vivo la corruzione in sanità che mangia gran parte del fabbisogno destinato ad i pazienti» così il chirurgo e senatore d...
Salute

Contratto medici, Quici (CIMO): «Aran ci propone copia e incolla del comparto sanità. Ma noi non firmeremo testi peggiorativi»

Il Presidente del sindacato si dice ‘arrabbiato’ per l’andamento delle trattative sul rinnovo contrattuale. E spiega: «Lo Stato ha incluso le risorse nel Fondo sanitario nazionale mentre le reg...