Sanità internazionale 2 Agosto 2016 09:15

Zika épouvante encore: “Premier cas de transmission inconnue”

Nouvel contact de Zika mais cette fois aucun rapport avec les piqûres de moustiques et la transmission sexuelle. Les médecins qui ont traité le patient infecté à Utah n’ont aucune idée de comment le contact a eu lieu. Il faut dire que ce patient aidait un homme plus âgé de Salt Lake County, qui avait […]

Nouvel contact de Zika mais cette fois aucun rapport avec les piqûres de moustiques et la transmission sexuelle. Les médecins qui ont traité le patient infecté à Utah n’ont aucune idée de comment le contact a eu lieu. Il faut dire que ce patient aidait un homme plus âgé de Salt Lake County, qui avait été infecté pendant ses voyages à l’étranger et qui est mort en juin (il n’est pas claire si le virus a été le seul facteur fatal). Il avait un haut niveau de virus Zika dans son sang, salive et urines, mais sans aucun contact sexuel il n’y a pas d’explication.

Le patient infecté à Utah, par contre, n’avait pas voyagé dans les zones frappées par l’épidémie et il n’avait pas eu de rapport sexuel avec la victime. En plus il n’y a pas de moustiques Aedes aegypti o Aedes albopictus dans la zone de Salt Lake County.

La transmission a donc une origine inconnue : « Aucune preuve ne suggère que le virus Zika puisse être transmis par baisers, éternuements et toux » a déclaré le médecin Thomas R. Frieden, directeur des Centres pour la Prévention et le Contrôle des maladies. Maintenant une équipe d’experts est en train de analyser le cas et tester toutes les personnes qui ont eu un contact avec l’homme de Utah. Les résultats arriveront les semaines prochaines.

Jusqu’à maintenant, 1300 cas de Zika ont été détectés aux États-Unis, tous causés par des voyages à l’étranger. Alors il apparaît naturel se demander : comment l’infection a été provoqué ? Y avait-il des aiguilles infectées ou une blessure ? Ou peut-être le contact avec les autres fluides du corps comme les urines ou la salive ?

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Politica

Liste d’attesa: nel decreto per abbatterle c’è anche la Carta dei diritti dei cittadini

Il Cup dovrà attivare un sistema di “Recall”. Il paziente che non si presenterà alla visita senza disdirla dovrà pagare la prestazione. Cambiano le tariffe orarie per ...
Politica

Liste di attesa addio? La risposta del Consiglio dei Ministri in due provvedimenti

Ieri il Consiglio dei ministri, su proposta del Presidente, Giorgia Meloni, e del Ministro della salute, Orazio Schillaci, ha approvato due provvedimenti, un decreto-legge e un disegno di legge, che i...
Salute

Tumori: boom di casi nei paesi occidentali. Cinieri (Aiom): “Prevenzione attiva per ridurre carico della malattia”

Nel 2024 negli USA, per la prima volta nella storia, si supera la soglia di 2 milioni di casi di tumore. Una crescita importante, comune a tutti i Paesi occidentali. Per Saverio Cinieri, presidente di...