Sanità internazionale 8 giugno 2016

Vers un vaccin universel contre le cancer

Une équipe de chercheurs allemands a utilisé des nanoparticules contenants ARN des cellules cancéreuses, capables de stimuler une réponse immunitaire pour attaquer les cellules cancéreuses elles-mêmes, en obtenant des résultats très positifs. Ce progrès peut donner l’élan à « une nouvelle classe de vaccins applicables universellement pour l’immunothérapie contre le cancer ». C’est la conclusion d’un article […]

Une équipe de chercheurs allemands a utilisé des nanoparticules contenants ARN des cellules cancéreuses, capables de stimuler une réponse immunitaire pour attaquer les cellules cancéreuses elles-mêmes, en obtenant des résultats très positifs. Ce progrès peut donner l’élan à « une nouvelle classe de vaccins applicables universellement pour l’immunothérapie contre le cancer ». C’est la conclusion d’un article scientifique allemand publié le 2 juin sur la revue Nature. Il s’agit d’un point tournant qui a été vérifié seulement sur un petit nombre de patients, et donc pas acquis. Mais le travail de recherche qui a été fait est considéré par les experts très prometteur. L’idée est simple : stimuler le système immunitaire d’une personne avec le cancer pour lui faire reconnaître ses propres cellules cancéreuses. C’est plus facile à dire qu’à faire mais le cancer, différemment d’un virus qui est rapidement reconnu par le corps, est composé par des cellules qui sont très similaires aux cellules normales : pour cette raison le système immunitaire ne les attaque pas spontanément. En plus, le développement du cancer n’est pas accompagné par une inflammation (et par des signaux d’alarme biochimiques) comme dans le cas d’une invasion microbienne. Pour cette raison une personne peut vivre avec le cancer pendant plusieurs ans sans s’en rendre compte.

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Sanità internazionale

La lettera di un medico stressato: «Il mio lavoro sta prosciugando la mia umanità»

«L’ultimo tuo contatto umano, poco prima che le tue condizioni peggiorassero velocemente e morissi, è stato con un medico stressato e distaccato, che ha interrotto il tuo ricordo felice. Ti chiedo...
Lavoro

Ex specializzandi: nel 2018 dallo Stato rimborsi per oltre 48 milioni e nuovi ricorsi sono pronti per il 2019

La "road map dei risarcimenti" regione per regione: Lazio in testa con 9 milioni, sul podio Lombardia e Sicilia. Più di 31 milioni al centro-sud con la Sardegna in forte crescita. Pronta la nuova azi...
Mondo

Da Messina alla Nuova Zelanda, la storia del fondatore di Doctors in Fuga: «Così aiuto giovani medici ad andare all’estero»

Stipendi più alti, maggiore attenzione al merito, assenza di contenziosi legali grazie ad una migliore comunicazione tra medici e pazienti. Davide Conti è in Nuova Zelanda da nove anni e non ha alcu...