Sanità internazionale 13 ottobre 2015

Santé internationale

Vie et peines d’un Junior Doctor

Temps difficiles pour les jeunes médecins en Europe. À commencer de l’Angleterre, où durant ces dernières semaines 53mille blouses blanches en herbe sont en train de mettre en place un révolte contre un renouvellement contractuel qui n’a pas respecté les promesses faites ni les demandes sollicitées. Il s’agit de roulements de 90 heures par semaine et une parallèle réduction du salaire du 15% au 40%; par conséquent, leur tollé et menace de grève sont faciles à comprendre, mais le Secrétaire d’État à la Santé, Jeremy Hunt, a déclaré que ces mesures vont être révisées (“The Guardian”). Ce moment est difficile pour les médecins italiens aussi: ceux-ci qui ont réussi le concours d’entrée aux écoles de spécialisation vivent également une forte incertitude : le bloc des roulements et une programmation inadéquate de ressources rendent l’accès au monde du travail une bonne fois pour toutes un mirage. Somme toute, les médecins françaises sont ceux qui ont moins de raisons pour se plaindre: en fait, au-delà des Alpes, le nombre des postes de travail dans les écoles de spécialisation est le même du nombre des candidats, un facteur qui réduit énormément l’écart entre la demande et les besoins effectives. C’est-à-dire, ceux-ci qui réussissent, entrent en effet dans le monde du travail.

Articoli correlati
Jeunes médecins, dans le choc avec le gouvernement du Royaume-Uni
Le conflit ouvert entre la BMA (British Medical Association) et le gouvernement britannique, en ce qui concerne le différend en cours pour le nouveau contrat des  jeunes médecins. Il n’y avait aucun acte de médiation entre les représentants des médecins et le ministre britannique de la Santé Jeremy Hunt. La grève de 24 heures appelée […]
Santé internationale
“Les jeunes médecins du monde entier, unissez-vous!”
GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Salute

Endometriosi, arriva nuovo Ddl: 25 milioni per la ricerca e bonus malattia. Sileri (Comm. Sanità): «Prevenzione e tutela contro patologia subdola»

Per contrastare il ritardo nella diagnosi il disegno di legge presentato al Senato prevede corsi di formazione per ginecologi e medici di famiglia e una Giornata nazionale per parlare della malattia. ...
Politica

Sunshine Act, ecco cosa prevede Ddl trasparenza. Il relatore Baroni (M5S): «Così si previene corruzione. Per i medici no oneri burocratici»

Il provvedimento, in discussione in Commissione Affari Sociali, è sul modello di una analoga legge francese. Soglia minima per la dichiarazione è 10 euro: l’obbligo sarà in capo alle industrie sa...
Formazione

Formazione ECM, c’è tempo fino al 2019 per mettersi in regola. La proposta di Lenzi (Area medica): «Rafforzare obbligo crediti in alcune discipline»

Delibera Agenas stabilisce che per il triennio 2014/2016 si potranno utilizzare i crediti maturati nel periodo 2017/2019. Il presidente del Comitato di Biosicurezza e Biotecnologie e membro della Comm...