Sanità internazionale 18 ottobre 2016

Les médecins hospitaliers en grève, après les États-Unis c’est au tour de la France

Les médecins hospitaliers protestent en France aussi. Après les États-Unis les chemises blanches transalpines sont en grève pour réclamer protection et une meilleure appréciation de leur temps de travail, confronté à une pénurie de collègues. Les médecins étaient invités à cesser le travail toute la semaine, en effectuant seulement les opérations programmées. « A l’heure où près de 30 % […]

Les médecins hospitaliers protestent en France aussi. Après les États-Unis les chemises blanches transalpines sont en grève pour réclamer protection et une meilleure appréciation de leur temps de travail, confronté à une pénurie de collègues. Les médecins étaient invités à cesser le travail toute la semaine, en effectuant seulement les opérations programmées.

« A l’heure où près de 30 % des postes de praticiens hospitaliers (PH) sont vacants, ce chiffre et nos conditions de travail s’aggravent chaque année. Le temps de travail, qui est censé ne pas dépasser les quarante-huit heures, se rapproche plutôt des soixante heures » affirme un des médecins impliqués dans la proteste. Les intersyndicales Avenir hospitalier et la Confédération des praticiens des hôpitaux
réclament de mieux maîtriser leur temps de travail et que 20 % du temps de travail soit réservé aux activités de recherche. La revalorisation substantielle de l’indemnité d’engagement de service public exclusif et de meilleurs salaires en début et en fin de carrière font également partie des doléances

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Diritto

Ex specializzandi, 16 miliardi a rischio per le casse dell’erario. Arriva Ddl per accordo Governo e camici bianchi

C’è una bomba ad orologeria nelle casse pubbliche: la vertenza tra gli ex specializzandi ’78-2006 e lo Stato. Gli aventi diritto ammontano a oltre 110mila medici e il contenzioso costerà all’e...
Formazione

ECM e validazione delle competenze mediche: più spazio alla professione. Lavalle (Agenas): «Ecco come funzionerà»

«Dare un valore all’apprendimento non certificato è utile stimolo per professionista» così Franco Lavalle, vicepresidente OMCeO Bari e membro dell’Osservatorio Nazionale del’ Age.na.s
Professioni Sanitarie

Professioni sanitarie, Beux (TSRM e PSTRP): «Ordine favorirà qualità. Ora servono decreti attuativi»

Inizia a prendere vita il nuovo ordine istituito nella scorsa legislatura. 33mila i professionisti già censiti ma se ne stimano 230-240mila