Sanità internazionale 8 agosto 2016

Apple encourage le don d’organes avec une Application par iPhone

Donner organes et tissus avec une simple pression sur votre iPhone. Il sera bientôt possible grâce à la collaboration entre Apple et Donate Life America, un organisme sans but lucratif dédié à l’éducation du public et le plaidoyer pour le don d’organes. En suite à la mise à jour du système d’exploitation iOS 10, une […]

Donner organes et tissus avec une simple pression sur votre iPhone. Il sera bientôt possible grâce à la collaboration entre Apple et Donate Life America, un organisme sans but lucratif dédié à l’éducation du public et le plaidoyer pour le don d’organes. En suite à la mise à jour du système d’exploitation iOS 10, une option permettra aux utilisateurs d’Apple de s’enregistrer rapidement et facilement sur le registre national des donneurs de Donate Life et donner leur consentement au don. Les utilisateurs pourront donc prendre cette décision importante à chaque moment et lieu, même en cas d’urgence. Au début, cette fonctionnalité sera disponible uniquement pour les utilisateurs des États-Unis, mais Apple a montré l’intention de l’étendre bientôt au reste du monde. «En moyenne, une personne meurt toutes les heures aux États-Unis en attente d’une greffe d’organe, parce que la demande pour les transplantations dépasse de loin l’offre disponible d’organes, tandis que un donneur peut sauver jusqu’à huit vies – a déclaré David Fleming, président et chef de la direction de Donate Life America – en travaillant avec Apple pour apporter le registre national sur l’application Health par iPhone, nous simplifions l’accès aux informations et nous permettons aux gens de s’enregistrer plus rapidement. Il s’agit d’un grand pas en avant afin de sauver des vies humaines».

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Salute

Endometriosi, arriva nuovo Ddl: 25 milioni per la ricerca e bonus malattia. Sileri (Comm. Sanità): «Prevenzione e tutela contro patologia subdola»

Per contrastare il ritardo nella diagnosi il disegno di legge presentato al Senato prevede corsi di formazione per ginecologi e medici di famiglia e una Giornata nazionale per parlare della malattia. ...
Politica

Sunshine Act, ecco cosa prevede Ddl trasparenza. Il relatore Baroni (M5S): «Così si previene corruzione. Per i medici no oneri burocratici»

Il provvedimento, in discussione in Commissione Affari Sociali, è sul modello di una analoga legge francese. Soglia minima per la dichiarazione è 10 euro: l’obbligo sarà in capo alle industrie sa...
Formazione

Formazione ECM, c’è tempo fino al 2019 per mettersi in regola. La proposta di Lenzi (Area medica): «Rafforzare obbligo crediti in alcune discipline»

Delibera Agenas stabilisce che per il triennio 2014/2016 si potranno utilizzare i crediti maturati nel periodo 2017/2019. Il presidente del Comitato di Biosicurezza e Biotecnologie e membro della Comm...