Sanità internazionale 22 novembre 2016

Zika: statut d’urgence de santé publique retiré

«Le virus Zika, qui provoque de graves anomalies cérébrales chez les nourrissons, ne représente plus une urgence de santé publique de portée mondiale ». A le déclarer le docteur David Heymann, président du comité d’urgence de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) sur Zika lors d’une conférence de presse virtuelle. Depuis 2015, le virus Zika, transmis par […]

«Le virus Zika, qui provoque de graves anomalies cérébrales chez les nourrissons, ne représente plus une urgence de santé publique de portée mondiale ». A le déclarer le docteur David Heymann, président du comité d’urgence de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) sur Zika lors d’une conférence de presse virtuelle.

Depuis 2015, le virus Zika, transmis par la piqûre du moustique Aedes aegypti, mais aussi par voie sexuelle, a touché soixante-treize pays, dont vingt-trois pays ont annoncé avoir constaté des cas de microcéphalies et de syndrome de Guillain-Barré, potentiellement liés à Zika. Malgré le virus représente encore une menace importante pour la santé publique et nécessite une réponse globale, l’état d’urgence, qui avait été décrété le 1er février 2016, a été retiré.

Deux vaccins contre Zika sont actuellement en cours d’évaluation, selon l’OMS, et les résultats de la phase 1 des tests cliniques sont en train d’être examinés.

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Sanità internazionale

La lettera di un medico stressato: «Il mio lavoro sta prosciugando la mia umanità»

«L’ultimo tuo contatto umano, poco prima che le tue condizioni peggiorassero velocemente e morissi, è stato con un medico stressato e distaccato, che ha interrotto il tuo ricordo felice. Ti chiedo...
Lavoro

Ex specializzandi: nel 2018 dallo Stato rimborsi per oltre 48 milioni e nuovi ricorsi sono pronti per il 2019

La "road map dei risarcimenti" regione per regione: Lazio in testa con 9 milioni, sul podio Lombardia e Sicilia. Più di 31 milioni al centro-sud con la Sardegna in forte crescita. Pronta la nuova azi...
Mondo

Da Messina alla Nuova Zelanda, la storia del fondatore di Doctors in Fuga: «Così aiuto giovani medici ad andare all’estero»

Stipendi più alti, maggiore attenzione al merito, assenza di contenziosi legali grazie ad una migliore comunicazione tra medici e pazienti. Davide Conti è in Nuova Zelanda da nove anni e non ha alcu...