Sanità internazionale 23 Settembre 2016 11:37

Télémédecine en France, l’FHF : « Pratique en développement, mais elle doit être financée »

Des patients mieux diagnostiqués avant de venir à l’hôpital, mieux suivis à leur retour à domicile. La télémédecine inclut tout ça. Pour cette raison en France, après avoir été déjà expérimentée sous différentes formes, elle est sur le point de prendre son essor. A quelques jours de la présentation (prévue pour le 23 septembre) du projet […]

Des patients mieux diagnostiqués avant de venir à l’hôpital, mieux suivis à leur retour à domicile. La télémédecine inclut tout ça. Pour cette raison en France, après avoir été déjà expérimentée sous différentes formes, elle est sur le point de prendre son essor. A quelques jours de la présentation (prévue pour le 23 septembre) du projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2017 par le gouvernement, la fédération hospitalière de France (FHF) et le lobby des hôpitaux publics le presse de faire évoluer le financement de cette pratique, afin d’en déverrouiller l’usage.

La FHF demande que les actes de médecine effectués à distance soient rémunérés de la même façon que les actes classiques. L’absence de prise en charge de ces actes par l’Assurance-maladie constitue un obstacle majeur à leur déploiement sur le territoire français. « Tant que les actes des médecins effectués à distance n’auront pas de valeur financière, les hôpitaux n’auront pas de visibilité pour développer la télémédecine »souligne David Gruson, le délégué général de la FHF. Un premier bilan des expérimentations lancées en 2014 sera dévoilé le 30 septembre par la Haute Autorité de santé (HAS).

 

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Non Categorizzato

Covid-19 e vaccini: i numeri in Italia e nel mondo

Al 17 settembre, sono 227.070.462 i casi di Covid-19 in tutto il mondo e 4.670.479 i decessi. Ad oggi, oltre 5,81 miliardi di dosi di vaccino sono state somministrate nel mondo. Mappa elaborata dalla&...
Salute

Aumentano i contagi tra i sanitari: 600% in più in un mese, l’84% sono infermieri

La presidente FNOPI Mangiacavalli interpreta i dati dell'ISS. Anche nel Regno Unito gli studi confermano che la protezione dall'infezione si riduce dopo 5 mesi dalla seconda dose per Pfizer e AstraZen...
Salute

Pericarditi e miocarditi dopo il vaccino, Perrone Filardi (SIC): «Casi rari e mai gravi»

Dopo i casi della pallavolista Marcon e del calciatore Obiang colpiti da pericardite e miocardite, la parola al professor Pasquale Perrone Filardi, presidente eletto della Società Italiana di C...
di Federica Bosco