Sanità internazionale 15 Novembre 2016 13:29

Cancer du poumon, les Américains vont à Cuba pour se traiter

Un vaccin pour traiter qui existe seulement à Cuba. C’est où la gynécologue en retraite, Zuby Malik, a décidé d’aller pour traiter son cancer aux poumons, vu qu’elle n’arrivait plus à être soulagée par les traitements disponibles aux États-Unis. Après son exemple, des autres patients ont décidé d’aller à Cuba et acheter les ampoules de […]

Un vaccin pour traiter qui existe seulement à Cuba. C’est où la gynécologue en retraite, Zuby Malik, a décidé d’aller pour traiter son cancer aux poumons, vu qu’elle n’arrivait plus à être soulagée par les traitements disponibles aux États-Unis.

Après son exemple, des autres patients ont décidé d’aller à Cuba et acheter les ampoules de vaccin, même sans l’autorisation de leur médecin.

Cimavax est un vaccin développé pour traiter et non prévenir le cancer aux poumons. Le vaccin stimule le système immunitaire du corps pour créer des anticorps qui frappent la protéine responsable du cancer.

Le mois dernier le gouverneur Andrew M. Cuomo de New York a annoncé que l’Institut pour les cancers de Roswell Park a reçu l’autorisation par la Food and Drug Administration (l’organisme gouvernemental américain qui règle les produits alimentaires et pharmaceutiques) pour conduire un test clinique de Cimavax, mais il faudra attendre des années avant qu’il puisse être approuvé et utilisé aux États Unis.

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Dalla Redazione

Covid-19 e vaccini: i numeri in Italia e nel mondo

Ad oggi, 27 gennaio 2023, sono 669.913.624 i casi di Covid-19 in tutto il mondo e 6.821.347 i decessi. Mappa elaborata dalla Johns Hopkins CSSE. I casi in Italia L’ultimo bollettino di...
Covid-19, che fare se...?

Come distinguere la tosse da Covid da quella da influenza?

La tosse da Covid è secca e irritante, quella da influenza tende invece a essere grassa. In ogni caso non esistono rimedi se non palliativi, come gli sciroppi lenitivi. No agli antibiotici: non...
Salute

Kraken, la nuova variante di Omicron dietro il boom di contagi negli Usa

Secondo il Cdc, Kraken ha più che raddoppiato il numero di contagi ogni settimana, passando dal 4% al 41% delle nuove infezioni