Sanità internazionale 19 luglio 2016

Emissions de charbon, 23000 décès en Europe dans un an. En France il y en a 1400

Les décès prématurés en Europe causés par les émissions de charbon s’élèvent à 22900. Un nombre énorme si on considère que les accidents de la route en cause 3000 de plus. Le nombre se réfère à l’année 2013 et il est montré par la première recherche sur les effets transfrontaliers de la pollution provoquée par […]

Les décès prématurés en Europe causés par les émissions de charbon s’élèvent à 22900. Un nombre énorme si on considère que les accidents de la route en cause 3000 de plus. Le nombre se réfère à l’année 2013 et il est montré par la première recherche sur les effets transfrontaliers de la pollution provoquée par la production d’énergie de charbon.

Le rapport Europe’s Dark Cloud, publié par un groupe de ONG et organisations environnementales, WWF, Can (Climate Action Network), Heal (Health Environment Alliance) et Sandbag, analyse l’impact des centrales à charbon actives dans l’UE sur la santé.  Il souligne que la pollution provoquée par les centrales à charbon est la cause principale de différentes maladies qui frappent les systèmes sanitaires européens avec des coûts qui ont atteint les 62,3 milliards d’euros.

Les centrales les plus dangereuses se trouvent en Pologne (4690 décès), Allemagne (2490), Romanie (1660), Bulgarie (1390) et Royaume-Uni (1350). Les Nations qui ont été le plus frappées sont l’Allemagne, l’Italie (1610 décès), la France (1380), la Grèce (1050) et la Hongrie (700).

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Formazione

ESCLUSIVA ǀ Scuole di specializzazione in medicina: «Ecco il perché delle bocciature»

Intervista a Roberto Vettor, Presidente dell’Osservatorio Nazionale Formazione Medica Specialistica
Lavoro

ESCLUSIVA | Oliveti, Enpam: la grande sfida della Sanità italiana, diventare motore di sviluppo e ripresa

Cumulo contributivo, c’è la copertura finanziaria. Ma attendiamo esplicazione del Governo. Numero chiuso, università, sviluppo e ripresa, cure territoriali, welfare e patto generazionale: tutto q...
Lavoro

«Ritardi e penalizzazioni, no a Italia senza medici» parla Noemi Lopes (FIMMG Giovani), in piazza il 28 settembre

«Un ricambio generazionale sempre più ingessato, una fuga di cervelli sempre più massiccia, crollo della medicina generale: ecco il futuro del comparto medico italiano». Bando per l’accesso alle...