Sanità internazionale 22 novembre 2016

Zika: statut d’urgence de santé publique retiré

«Le virus Zika, qui provoque de graves anomalies cérébrales chez les nourrissons, ne représente plus une urgence de santé publique de portée mondiale ». A le déclarer le docteur David Heymann, président du comité d’urgence de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) sur Zika lors d’une conférence de presse virtuelle. Depuis 2015, le virus Zika, transmis par […]

«Le virus Zika, qui provoque de graves anomalies cérébrales chez les nourrissons, ne représente plus une urgence de santé publique de portée mondiale ». A le déclarer le docteur David Heymann, président du comité d’urgence de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) sur Zika lors d’une conférence de presse virtuelle.

Depuis 2015, le virus Zika, transmis par la piqûre du moustique Aedes aegypti, mais aussi par voie sexuelle, a touché soixante-treize pays, dont vingt-trois pays ont annoncé avoir constaté des cas de microcéphalies et de syndrome de Guillain-Barré, potentiellement liés à Zika. Malgré le virus représente encore une menace importante pour la santé publique et nécessite une réponse globale, l’état d’urgence, qui avait été décrété le 1er février 2016, a été retiré.

Deux vaccins contre Zika sont actuellement en cours d’évaluation, selon l’OMS, et les résultats de la phase 1 des tests cliniques sont en train d’être examinés.

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Formazione

ESCLUSIVA ǀ Scuole di specializzazione in medicina: «Ecco il perché delle bocciature»

Intervista a Roberto Vettor, Presidente dell’Osservatorio Nazionale Formazione Medica Specialistica
Lavoro

ESCLUSIVA | Oliveti, Enpam: la grande sfida della Sanità italiana, diventare motore di sviluppo e ripresa

Cumulo contributivo, c’è la copertura finanziaria. Ma attendiamo esplicazione del Governo. Numero chiuso, università, sviluppo e ripresa, cure territoriali, welfare e patto generazionale: tutto q...
Formazione

Test medicina: proteste davanti atenei. Ben 124 i posti in meno rispetto al 2016, arriva interrogazione parlamentare

Anche quest’anno al via i test d’ingresso per le facoltà a numero chiuso. Ad aprire le danze Medicina e odontoiatria con 67mila domande d’iscrizione e 124 posti in meno rispetto al 2016. Intant...