Sanità internazionale 22 novembre 2016

Zika: statut d’urgence de santé publique retiré

«Le virus Zika, qui provoque de graves anomalies cérébrales chez les nourrissons, ne représente plus une urgence de santé publique de portée mondiale ». A le déclarer le docteur David Heymann, président du comité d’urgence de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) sur Zika lors d’une conférence de presse virtuelle. Depuis 2015, le virus Zika, transmis par […]

«Le virus Zika, qui provoque de graves anomalies cérébrales chez les nourrissons, ne représente plus une urgence de santé publique de portée mondiale ». A le déclarer le docteur David Heymann, président du comité d’urgence de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) sur Zika lors d’une conférence de presse virtuelle.

Depuis 2015, le virus Zika, transmis par la piqûre du moustique Aedes aegypti, mais aussi par voie sexuelle, a touché soixante-treize pays, dont vingt-trois pays ont annoncé avoir constaté des cas de microcéphalies et de syndrome de Guillain-Barré, potentiellement liés à Zika. Malgré le virus représente encore une menace importante pour la santé publique et nécessite une réponse globale, l’état d’urgence, qui avait été décrété le 1er février 2016, a été retiré.

Deux vaccins contre Zika sont actuellement en cours d’évaluation, selon l’OMS, et les résultats de la phase 1 des tests cliniques sont en train d’être examinés.

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Lavoro

Ex specializzandi, emendamento al Bilancio. Aiello (Ap): «Sbloccare transazione entro fine anno»

«Se andasse a buon fine la questione ex specializzandi si potrebbe sbloccare il turnover e finanziare le scuole di specializzazione» così il Senatore nell’intervista esclusiva a Sanità Informazi...
Salute

Fabrizio Frizzi: «Sulla salute non si scherza, ecco perché voglio medici aggiornati e voglio sapere tutto…»

Il popolare conduttore ai microfoni di Sanità Informazione parla del suo rapporto con la salute ed i camici bianchi: «Non sono ipocondriaco, ma sto attento ai segnali». Il racconto di quando donò ...
Lavoro

Cumulo contributivo, la carica dei 130mila. Oliveti: «Siamo pronti ma non è giusto che sia l’Inps a pagare i medici…»

«Il cumulo è diritto di civiltà, ma l’Enpam già prevedeva totalizzazione interna gratuita». A Sanità Informazione, il commento del Presidente della Cassa previdenziale dei medici Alberto Olive...