Sanità internazionale 11 ottobre 2016

Aucune bourse pour les spécialisées : médecins sur le pied de guerre… en France

11 mois d’attente et les bourses ne sont pas encore arrivées. Les jeunes médecins inscrits au Diplôme d’études spécialisées (DES) en France pourraient être obligés d’abandonner leur formation. Ces derniers sont très remontés contre les autorités : «Nous comptions sur ces bourses pour payer les frais pédagogiques», se désolent ces médecins.   Si les bourses ne sont […]

11 mois d’attente et les bourses ne sont pas encore arrivées. Les jeunes médecins inscrits au Diplôme d’études spécialisées (DES) en France pourraient être obligés d’abandonner leur formation. Ces derniers sont très remontés contre les autorités : «Nous comptions sur ces bourses pour payer les frais pédagogiques», se désolent ces médecins.

 

Si les bourses ne sont pas octroyées cette année, ce sera l’abandon et l’annulation des inscriptions pour bon nombre des médecins inscrits aux DES pour défaut de paiement des frais d’inscription. Cela contraste avec la politique du gouvernement qui voulait doter tout le pays d’un personnel de santé qualifié. Car le déficit de spécialistes va augmenter de plus en plus, le ministère de la Santé avait décidé d’octroyer des bourses aux médecins pour se spécialiser : en 2014, des bourses ont été données à tous les médecins qui s’étaient inscrits. C’est dans ce contexte que les jeunes médecins ont décidé de laisser derrière eux des contrats pour entamer la spécialisation».

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Salute

È Giulia Grillo il nuovo Ministro della Salute: ecco come la pensa su vaccini, liste d’attesa e intramoenia

Il medico, nato a Catania il 30 maggio di 43 anni fa, è stata indicata per il dicastero della Salute del Governo Conte. Spesso presente in prima linea alle iniziative sindacali unitarie dei medici, t...
Politica

Corruzione in sanità, Sileri (M5S): «Toglie risorse a pazienti, combatterla sarà priorità del governo Conte»

«La lotta alla corruzione fa parte del contratto di governo. Io come medico vivo la corruzione in sanità che mangia gran parte del fabbisogno destinato ad i pazienti» così il chirurgo e senatore d...
Salute

Contratto medici, Quici (CIMO): «Aran ci propone copia e incolla del comparto sanità. Ma noi non firmeremo testi peggiorativi»

Il Presidente del sindacato si dice ‘arrabbiato’ per l’andamento delle trattative sul rinnovo contrattuale. E spiega: «Lo Stato ha incluso le risorse nel Fondo sanitario nazionale mentre le reg...