Sanità internazionale 8 agosto 2016

Apple encourage le don d’organes avec une Application par iPhone

Donner organes et tissus avec une simple pression sur votre iPhone. Il sera bientôt possible grâce à la collaboration entre Apple et Donate Life America, un organisme sans but lucratif dédié à l’éducation du public et le plaidoyer pour le don d’organes. En suite à la mise à jour du système d’exploitation iOS 10, une […]

Donner organes et tissus avec une simple pression sur votre iPhone. Il sera bientôt possible grâce à la collaboration entre Apple et Donate Life America, un organisme sans but lucratif dédié à l’éducation du public et le plaidoyer pour le don d’organes. En suite à la mise à jour du système d’exploitation iOS 10, une option permettra aux utilisateurs d’Apple de s’enregistrer rapidement et facilement sur le registre national des donneurs de Donate Life et donner leur consentement au don. Les utilisateurs pourront donc prendre cette décision importante à chaque moment et lieu, même en cas d’urgence. Au début, cette fonctionnalité sera disponible uniquement pour les utilisateurs des États-Unis, mais Apple a montré l’intention de l’étendre bientôt au reste du monde. «En moyenne, une personne meurt toutes les heures aux États-Unis en attente d’une greffe d’organe, parce que la demande pour les transplantations dépasse de loin l’offre disponible d’organes, tandis que un donneur peut sauver jusqu’à huit vies – a déclaré David Fleming, président et chef de la direction de Donate Life America – en travaillant avec Apple pour apporter le registre national sur l’application Health par iPhone, nous simplifions l’accès aux informations et nous permettons aux gens de s’enregistrer plus rapidement. Il s’agit d’un grand pas en avant afin de sauver des vies humaines».

GLI ARTICOLI PIU’ LETTI
Formazione

ESCLUSIVA ǀ Scuole di specializzazione in medicina: «Ecco il perché delle bocciature»

Intervista a Roberto Vettor, Presidente dell’Osservatorio Nazionale Formazione Medica Specialistica
Lavoro

ESCLUSIVA | Oliveti, Enpam: la grande sfida della Sanità italiana, diventare motore di sviluppo e ripresa

Cumulo contributivo, c’è la copertura finanziaria. Ma attendiamo esplicazione del Governo. Numero chiuso, università, sviluppo e ripresa, cure territoriali, welfare e patto generazionale: tutto q...
Lavoro

«Ritardi e penalizzazioni, no a Italia senza medici» parla Noemi Lopes (FIMMG Giovani), in piazza il 28 settembre

«Un ricambio generazionale sempre più ingessato, una fuga di cervelli sempre più massiccia, crollo della medicina generale: ecco il futuro del comparto medico italiano». Bando per l’accesso alle...